bandes dessinées romans fantastique vampires
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la veritable naissance du vampire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lilith
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: la veritable naissance du vampire   Mar 23 Juin - 11:14

voici un petit historique que j'ai trouvé sympa et qui peut donner des idées :

Le début de cette histoire est raccontée dans un livre faisant partie de la religion juive et se situant avant la " genèse " de la bible ( le Zohar dont sont adeptes certaines personnalités dont Madonna, soit disant se livre donnerait accès à une ouverture d'esprit suppérieur qui permettrait aux pauvres mortels que nous sommes d'accèder à certains pouvoirs ). Elle fait également partie de certains écrits sumériens. Lilith signifierait a la fois lune noir et celle qui n'a pas d'époux.

Et dit en gros ceci.

Dieu après avoir créé la terre, la flore et la faune décida de créer Adam, il prit une poignée de terre et façonna Adam a son image, Dieu se dit alors que si chaque animal avait droit a une compagne il en serait de même pour Adam.

Il prit une nouvelle poignée de terre et façonna Lilith.

Adam et Lilith ne s'entendait guère, Adam trouvait que Lilith était exigente et qu'elle manquait de soumission a son égard.

Un jour Adam appela Dieu et lui dit qu'il ne voulait plus de Lilith pour compagne, Dieu demanda à Lilith si il en était de même pour elle et elle répondut par l'affirmative .

C'est alors que Dieu dit ceci, Lilith tu n'as pu te soumettre a ton époux, tu seras donc banie du jardin d'Eden, tu seras condamnée a errer pour l'éternité et tu engendreras touts les démons de la créations.

Lilith partit, au bout d'un certain temps, elle se réfugia dans une grotte, laquelle devint son logis.

Et puis plus aucune trace écrite jusqu'a l'apparition de Cain.

Alors qu’Abel régnait sur les bergers, Caïn régnait sur les agriculteurs.
Le jour où il fut décidé de faire une offrande au Père,
Abel apporta ses animaux les plus tendres et les plus délicieux,
Caïn arriva chargé d’une grande corbeille de fruits.
Abel obtenu les faveurs du Père…
Une seconde fois, l’offrande fut demandée, cette fois, de ce qu’ils avaient
de plus cher en ce monde :
Abel amena ses plus belles favorites, et les sacrifia au Père.
Mais Caïn vint seul, refusant de sacrifier ce qu’il avait de plus cher.
Face à l’insistance du Père, et malgré toute sa volonté, Caïn dû céder…
La rage au cœur, il tua son frère qu’il aimait tant…

De toute sa colère, le Père chassa Caïn, comme il le fut lui-même,
qui fut alors condamné à errer.

De toute sa misère, et de toute sa tristesse, Caïn parcourut le monde,
dépourvu de tout et de tous,
jusqu’à ce qu’il rencontre Lilith, ancienne femme du Père,
qui comme Caïn fut chassée, et trouva le réconfort dans les Ténèbres.

Anges et Archanges se succédant face à Caïn pour obtenir ses remords,
celui-ci les repoussait, fort de son innocence.
L’Archange Michael, outré de son mutisme, le maudit de sa Sainte Flamme,
Caïn et ses descendants craindraient le feu ;
Raphaël, Guide du Soleil, blâmant sa réticence, le maudit à son tour,
Caïn et ses descendants craindraient la Lumière.
Caïn se réfugia sous terre.
Lorsque Uriel, Ange de la Mort, vint à son tour et en dernier espoir,
Caïn ne céda toujours pas…
La dernière malédiction fut jetée :
Caïn et ses descendants ne vivraient que du Sang !
Caïn et ses descendants ne connaîtraient jamais la Mort !
Caïn et ses descendants ne vivraient que de cendres et de poussières !

Ainsi fut fait le premier Vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Lemaire
Admin
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 53
Localisation : Saint Ouen sur Iton
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   Jeu 25 Juin - 11:37

J' avais connaissance de cette histoire, suite à mes multiples recherches sur le net ou ailleurs à propos des vampires. Les faire remonter à la création de l' homme concorde avec mon idée sur les vampires et autres mauvais génies de toutes sortes : il y a toujours eu (et il y aura toujours ?...) des bons et des mauvais. Dans ca cas précis, la condamnation divine était certainement à prendre au sens large mais c' est vrai que ça colle très bien avec l' image qu' on se fait aujourd' hui du vampire (archétype du mauvais génie pour moi).
Une interrogation par contre : qu' en est-il d' Eve dans cette histoire ? Elle est venue "remplacer" la vilaine Lilith plus tard ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/philip63lemaire/
Philippe Lemaire
Admin
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 53
Localisation : Saint Ouen sur Iton
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   Sam 8 Aoû - 12:31

Quelques précisions :

En Occident, c’est dans l’Ancien Testament que l’on évoque le vampire pour la première fois. Lilith, sanguinaire, jalouse, luxurieuse et impudique est la première femme d’Adam avant la création d’Eve. Répudiée ou enfuie pour épouser Samaël, l’Ange de la Mort, elle devient, dans la tradition rabbinique, la Reine des démons, des succubes et des mauvais esprits. Elle suce le sang des nourrissons et dépouille les jeunes hommes de leur vitalité et de leur puissance virile pendant leur sommeil. Cent quatre-vingt mille servantes sont à ses ordres, toujours prêtes à envahir notre univers, vivant dans les maisons en ruine et les latrines, sortant la nuit et se nourrissant de pus et de vermine. Incarnation du mal, Lilith est la terreur des femmes en couche car on la soupçonne de voler les nouveau-nés pour les dévorer à l’instar d’une goule. Aussi place-t-on cette inscription sur le mur de la chambre des parturientes : « Adam et Eve, ici ; Lilith dehors ! ». Aux yeux des Hébreux, elle est avant tout coupable de transgresser le tabou absolu de la Loi Mosaïque qui interdit de consommer le sang des êtres vivants. Les Hébreux ont toujours entretenu une relation complexe avec le sang, considéré comme symbole de vie et d’impureté. Le sang a un caractère sacré puisqu’il est l’âme du corps et que Dieu seul est maître de la vie et de la mort. Le sang est même temps lié à la malédiction qui a frappé l’humanité lorsque la compagne d’Adam, en cédant à la tentation du démon, a provoqué la chute de l’Homme. La perte du sang menstruel est perçue comme une blessure immonde, punition infligée par Dieu à toutes les descendantes d’Eve. Dans la tradition hébraïque, le sang menstruel est à l’origine de plusieurs malédictions. Pendant ses règles, une femme doit s’abstenir de paraître en public car sa présence peut déclencher des catastrophes et elle ne doit en aucun cas avoir des rapports sexuels car elle est impure. Le sang a donc pour les Hébreux une connotation funeste et la notion du péché y est répandue. Par ailleurs, Moïse défendait d’invoquer les esprits par crainte de voir les morts revenir à la vie et le Roi David « reprenait des forces » en absorbant la chaleur de ses jeunes esclaves pendant leur sommeil.

Le Nouveau Testament enseigne que le Christ a sauvé l’Homme en versant son sang. Avant de subir le martyr de la croix, Jésus de Nazareth a tacitement exprimé la valeur rédemptrice de son sang précieux sous la symbolique du vin partagé avec ses disciples. L’évangile de Saint-Jean insiste sur les vertus génératrices du sang. Les premiers Pères de l’Eglise doivent lutter contre une interprétation trop littérale de ce repas car elle risque d’encourager le retour à des pratiques païennes comme le sacrifice humain ou le cannibalisme rituel. Dans les sociétés archaïques, la crainte révérencielle des morts fonde la croyance aux vampires. Dans la mentalité traditionnelle, les morts ne le sont pas : ils vivent parmi nous. Ils nous entourent et ils rôdent. Les ancêtres défunts se transforment en génies domestiques, en « mânes » attachés au foyer des vivants, esprits tantôt tutélaires, tantôt malveillants dès qu’ils se croient négligés. Ils cherchent qui a provoqué la mort car cette dernière n’est jamais naturelle. Aussi, pour conjurer les possibles vengeances de ces ombres errantes, on leur rend un culte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/philip63lemaire/
wizburf
Saigneur de la Nuit
avatar

Nombre de messages : 285
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   Dim 9 Aoû - 14:57

C'est toujours fascinant de voir comment au cours du temps des histoires "ancestrales" sont peu a peu deformées, edulcorées, oubliées, puis exhumées sous une nouvelle forme.
Ce personnage de Lillith, on le retrouve partout a la sauce "succube", aujourd'hui elle prend une direction "vampiresque".
Pour être dans l'ancien testament, cela signifie sans doute (les theories existent) qu'il s'agissait a l'origine d'une déesse orientale dont les caractéristiques sexuelles auraient été conservées...
vraiment fascinant l'histoire des religions.
Ca replace nos religions actuelles dominantes dans leur vrai cadre, je trouve.
Il me semble egalement que Lillith a été "politisée" comme une icône a minima de la libération de la femme, puis lesbienne en tant qu'opposée à Eve la p'tite bourgeoise prude et soumise.
On retrouve egalement pas mal de themes des sorcieres dans la descrption que tu as postée.
J'ai eu une ex qui etait passionnée par le sujet des sorcieres, sa version etant que les sorcieres etaient non pas des vieilles pies, mais des femmes voluptueuses dont les "charmes" etaient très matériels... et egalement tirés d'habitudes orgiaques que je ne decrirait pas ici.


On retrouve tout de meme la dedans pas mal de craintes masculines refoulées de l'adolescence a l'age adulte avancé.
En tout cas, j'ai vraiment du mal a rattacher le theme de Lillith au theme des vampires. Pour moi le vampire est d'une cruauté froide qui exclue toute forme de sexualité torride.

Pour moi l'erotisme eventuel des vampires vient uniquement du fait qu'ils utilisent leur bouche pour se nourrir, ce qui est plutôt du fantasme "projeté" de la part de leurs victimes, ou des "jeux gastronomiques" ou mentaux de la part de ces êtres eternels et donc presque forcément blasés de la vie.

En couleurs, le vampire est d'un bleu glacial, quand Lillith et les démons sont rouge feu.

2 couleurs incompatibles, donc j'achete pas cette theorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Lemaire
Admin
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 53
Localisation : Saint Ouen sur Iton
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   Lun 10 Aoû - 11:38

Pour ma part, le vampire est une des multiples représentations du mal et ceux qui s' intéressent au sujet trouveront des vampires un peu partout. Ainsi, on trouve facilement Gilles de Rais dans des "listes de vampires" alors qu' il serait sûrement plus logique de la ranger dans une liste de pédophiles...

Le personnage de Lilith a souvent été repris par des "vampirologues" et je pense qu' elle a autant de qualités vampiriques que... Vlad Tepes par exemple, rendu archétype du vampire par la littérature alors qu' il n' a jamais eu ce "statut" dans un pays pourtant connaisseur et habitué aux frasques de ces sangsues.

Concernant ta réflexion sur les sorcières, je suis bien d' accord avec toi et Torquemada chassait certainement autre chose que des mamies édentées.. Wink ...Là encore, l' image de la sorcière a évolué au gré de l' inspiration d' humains raconteurs d' histoires et son archétype d' aujourd' hui n' est sûrement pas celui d' hier.

Après, faut-il inclure ou pas un aspect sexuel au vampire ? J' avoue que je n' ai pas de certitudes à ce sujet. Et puis je crois que certains voient quelque chose de sexuel là où d' autres n' ont pas cette perception. Dans les différentes critiques du Dracula de Stoker, cet aspect est souvent souligné alors que pour ma part, je ne vois qu' un monstre bien noir dans ce "Comte Dracula"... La version cinématographique de Murnau a-t-elle quelque chose de sexuel ?... Si oui, y' en a qui ont de drôles de délires car il faut à mon humble avis en vouloir pour imaginer quelque chose de sexuel avec ce Max Shreck fantômatique et repoussant à souhait ! affraid ... bien sûr, il en va très différemment avec la Sahra (Sharon Tate) du Bal des Vampires de Polanski... Laughing

Pour conclure, je pense qu' il y a plusieurs façons de "décliner" le vampire. Ca a déjà été fait, se fait encore et se fera. Telle approche satisfera les uns, telle autre approche satisfera les autres, ça me semble être dans l' ordre des choses. En tant qu' utilisateur du mythe dans mes créations, je pense que l' important est d' avoir sa conception personnelle (et si possible originale !) de ces sangsues et bien sûr, l' imagination et le zest de talent qui font qu' une histoire tient la route ou pas... Wink

Tout serait plus facile si j' avais déjà rencontré mon premier vampire, mais malgré un petit périple dans les Carpathes, aucune sangsue de ce type ne m' a encore accordé d' interview... Ca viendra peut-être ?... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/philip63lemaire/
Casiopée
Vampire
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   Lun 31 Aoû - 14:44

Vlad tepes avait deja un coté vampire... et cela bien avant les ecrits d'une histoire. Il trempé son pain dans le sang de certaine de ses victimes...

Lilith reste tout de meme un personnage assez incontournable dans la culture vampirique ^^

et puis qualifier les vampire de " sangsue " ne vous aidera en rien a les approcher ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Lemaire
Admin
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 53
Localisation : Saint Ouen sur Iton
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   Lun 31 Aoû - 21:10

Vlad III avait effectivement des moeurs propres à faire de lui le parfait inspirateur de l' écrivain irlandais Bram Stoker. Tout le monde s' accorde aujourd' hui à le présenter comme le Dracula de Stoker. Qu' en est-il réellement ? Qu' est-ce qu' Arminius Vambéry a raconté à Stoker ?... Nous n' en saurons probablement jamais rien... Pour ma part, j' ai des doutes. "Radu Dracula" est ma façon de les présenter... Wink

Lilith personnage incontournable ?... Certes... impossible de fouiller dans les vestiges de la culture vampirique sans tomber sur elle ! Mais la légende de Lilith, les écrits bibliques la concernant ont-ils un rapport avec les superstitions d' Europe de l' Est au sujet des vampires ? Je n' en sais rien.

Sinon, approcher les vampires ?... affraid J' aimerais bien... Mais je ne crois pas aux vampires... Je pense avoir l' esprit un peu ouvert, j' ai pratiqué (et ça m' arrive encore) le spiritisme, ai pu prendre conscience de certaines choses, mais j' avoue que l' existence de ces sangsues me laisse perplexe... Trop difficile à concevoir pour ma petite tête... Trop improbable, du moins de la façon dont la littérature, le cinéma ou bien sûr la bd, nous les présentent.
Ceci dit, je ne jurerais pas non plus qu' ils n' existent pas...
Paroles de roumain : " Si tu me demandes de jour si je crois aux strigois, je te répondrai bien sûr que non. Si tu me demandes la même chose de nuit, je ne suis pas sûr que je te répondrai la même chose." Wink
Quant à les qualifier de sangsues, t' inquiète, je ne met en péril que mon âme ! Laughing Mélanger le second degré ou l' humour est tout à fait dans mon approche du fantastique, un peu à l' image du "Bal des Vampires" d' un de mes inspirateurs en créations fantastiques : Polanski.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/philip63lemaire/
lilith
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 07/09/2007

MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   Mer 2 Sep - 23:14

2 couleurs incompatibles, donc j'achete pas cette theorie.[/quote]

bonjour wizburf,

ok pour la couleur.

en effet il est clair que ta théorie fait aussi du sens, je dirai même plus que c'est pour cela qu'on appelle ça l'histoire !

car l'être humain va de l'avant seulement s'ill a des rêves, pour l'inconnu ou l'inexplicable !

c'est l'arrivée du gros point d'interrogation au dessus de notre tête

donc fatalement l'être humain ne peut que créer des légendes du passé

en ton sens peut on avoir de l'imagination sans les rêves ? scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stéphanie doll
Victime


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   Mar 23 Sep - 13:26

"Anges et Archanges se succédant face à Caïn pour obtenir ses remords,
celui-ci les repoussait, fort de son innocence.
L’Archange Michael, outré de son mutisme, le maudit de sa Sainte Flamme,
Caïn et ses descendants craindraient le feu ;
Raphaël, Guide du Soleil, blâmant sa réticence, le maudit à son tour,
Caïn et ses descendants craindraient la Lumière.
Caïn se réfugia sous terre.
Lorsque Uriel, Ange de la Mort, vint à son tour et en dernier espoir,
Caïn ne céda toujours pas…
La dernière malédiction fut jetée :
Caïn et ses descendants ne vivraient que du Sang !
Caïn et ses descendants ne connaîtraient jamais la Mort !
Caïn et ses descendants ne vivraient que de cendres et de poussières !"

Excusez-moi, j'aurais voulu savoir à quel passage de l'ancien testament cela correspondait'il. Je fais une recherche scolaire et j'aurais besoin de cette information afin de retrouver plus facilement ce passage. Merci de votre réponse, avec mes sincères salutations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Lemaire
Admin
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 53
Localisation : Saint Ouen sur Iton
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   Jeu 20 Aoû - 12:23

Hello Steph. Presque un an pour répondre à ce message, c'est la faute à facebook ! Crying or Very sad Même si ta recherche scolaire est boucle de longue date, j'ai regardé quand même dans la bible sans trouver. L'histoire d'Abel et Caïn est dans la Genèse, au tout début, ça ne dure pas longtemps et je n'y ai pas trouvé ce passage. Si cette malédiction est dans la bible, j'imagine qu'un prophète quelconque est revenu plus tard sur le cas d'Abel et Caïn mais je ne vois pas lequel. Je connais Dracula par coeur mais je ne peux pas en dire autant de la bible qui est beaucoup plus volumineuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/philip63lemaire/
Philippe Lemaire
Admin
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 53
Localisation : Saint Ouen sur Iton
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   Jeu 20 Aoû - 12:30

Je pouvais toujours chercher, ce n'est pas dans la Bible... Il faut que tu cherches dans le Zohar : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sefer_HaZohar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/philip63lemaire/
veronique
Invité



MessageSujet: une question    Sam 5 Déc - 20:43

Le premier vampire est Dracula ou une autour Personne parce que je me pose des question
Alors j'attent une réponse
Revenir en haut Aller en bas
veronique
Invité



MessageSujet: questions   Sam 5 Déc - 20:47

Cc c'est encore moi je voulais savoir ou je peut trouver des informations sur les vampire autre par que se site ou si se n'ai pas un site je cherche des infos aidé moi s'il vous plai
Revenir en haut Aller en bas
Philippe Lemaire
Admin
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 53
Localisation : Saint Ouen sur Iton
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   Dim 6 Déc - 12:34

On trouve de tout sur le web et les vampires n'échappent pas à la règle, alors il faut en prendre et en laisser... Tu cherches une information précise ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/philip63lemaire/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la veritable naissance du vampire   

Revenir en haut Aller en bas
 
la veritable naissance du vampire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vampire Kisses
» Amour, vampire et loup-garou
» Orc vs Hauts elfes et Comtes vampire
» Vampire Knight
» Vampire Killer : lanière ou chaîne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philippe Lemaire Forum :: SALONS / SHOW ROOM :: LE MYTHE DU VAMPIRE / THE VAMPIRE MYTH-
Sauter vers: